Il semble important de dissocier les différents espaces dans lesquels nous évoluons : leurs fonctions, contraintes et objectifs sont différent·e·s, de même que les risques qu’ils présentent. Il est donc nécessaire de les aborder de façon différente. Cette fiche pratique aborde les zones externes au milieu militant pour savoir comment les gérer. Elle est complémentaire à celle qui aborde les zones militantes internes.

ZONE D’ÉDUCATION

FONCTION : Transmettre des connaissances et des ressources, assister les réflexions, provoquer une réponse émotionnelle, permettre un changement. Il faut favoriser la zone d’éducation au maximum pour éviter qu’elle se transforme en zone hostile : il vaut mieux convaincre les gens ou les inviter à changer plutôt que de s’en faire des adversaires. Il faut aussi éviter que cette zone se transforme en zone de contrainte, car le débat n’est plus possible.

UTILISATION : Suivre les consignes de l’action (tractage, stand, conférence, sensibilisation de rue…). Être pédagogue, connaître son sujet.

RISQUES : Demande de l’énergie. Il est donc important d’être dans de bonnes dispositions pour s’exposer à cette zone. Attention au burn-out !

CONTEXTE : Quand on est dans de bonnes dispositions mentales.

ZONE DE CONTRAINTE

FONCTION : Aucune. C’est votre cadre de vie quotidien, dans lequel votre action militante est très limitée (cadre professionnel, école, université, famille…), voire impossible.

UTILISATION : C’est vous qui le savez !

RISQUES : Déprime, désengagement, difficultés à faire face au conformisme et à la pression sociale, violence psychologique, rupture familiale…

CONTEXTE : Quand vous ne pouvez y échapper, et tant que vous avez de l’énergie.

ZONE HOSTILE

FONCTION : Perturber les systèmes spécistes, opposer une résistance, faire perdre du temps aux adversaires politiques.

UTILISATION : Suivre les consignes de l’action. Ne pas prendre de risques inutiles, ne pas mettre les autres en danger. Prendre soin de ses camarades. Rester soudé·e·s. Être réactif·ve.

RISQUES : Violence psychologique, physique, répression légale. Risque d’éclatement du groupe à cause de la tension psychologique. Burn-out.

CONTEXTE : Quand on a un mental solide, qu’on a confiance en ses camarades, qu’on est en bonne condition physique, qu’on a conscience des risques. Penser à passer du temps en zone de confort (>>> Voir Fiche « ZONES MILITANTES INTERNES« ).